Il y a quelques mois nous vous avions informés de la naissance du Projet PRIDE, coordonné par le Club Culturel Ali Belhouane, la Fondation INFA, IKAB-Bildungswerke.V et mené en coopération avec ALIFS (France), CAREP (Tunisie) et ufuq.de (Allemagne).

Pour rappel

Le projet PRIDE (Prevention of Radicalisation through Interculturel Dialogue and Exchange) souhaite promouvoir les projets d’échanges de jeunes comme format de prévention pertinent contre la radicalisation des jeunes. Il vise à améliorer la qualité et l’offre de projets d’échanges internationaux, en particulier ceux à destination des jeunes ayant moins d’opportunités, ainsi qu’à renforcer la participation citoyenne active de ces jeunes.

Des résultats

Les équipes du Club Culturel Ali Belhouane, la Fondation INFA et IKAB-Bildungswerke.V se sont retrouvées au cours d’un séminaire au mois d’avril pour mettre en oeuvre le projet et établir un bilan d’avancement.

Le projet PRIDE (Prevention of Radicalisation through Interculturel Dialogue and Exchange) a déjà donné des résultats concrets grâce à une équipe motivée et en permanence sur le front : l’analyse franco-germano-tunisienne du phénomène de la radicalisation est désormais en ligne! Celle-ci a été rédigée dans le cadre du projet PRIDE (Prevention of Radialisation through Intercultural Dialogue and Exchange) par trois organisations expertes dans le domaine de la prévention de la radicalisation que sont ufuq.de (Allemagne), ALIFS (France) et le Centre arabe de recherches et d’études politiques (CAREP) (Tunisie).

La plupart des analyses sur le thème de la radicalisation publiées jusqu’ici se limitent au contexte local/national (radicalisation en France, radicalisation en Allemagne etc.). Le document rédigé dans le cadre du projet PRIDE est particulier dans la mesure où il propose une analyse trinationale du phénomène de la radicalisation. L’analyse apporte également une réflexion sur le rôle essentiel du travail jeunesse dans la prévention de la radicalisation.
L’analyse est disponible en français, allemand et arabe.

Vous trouverez plus d’informations sur le projet PRIDE sur les sites internet suivants : www.erasmus-pride.org et la page Facebook du projet : https://www.facebook.com/PreventionofRadicalisationPRIDE/

N’hésitez à diffuser cette analyse auprès de structures et personnes potentiellement intéressées !

Le projet PRIDE (pour l’éducation à la citoyenneté) en application

Catégorie : Actu
0
114 views

Réagissez à cet article en laissant un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *