Racontez-nous l'événement

Bientôt des mobilités longues en Europe pour les apprentis de la Fondation INFA ? Une bonne nouvelle en ce début d'année, la mobilité longue dans le cadre de la formation professionnelle, sous forme de stage en entreprise de 6 à 12 mois, est désormais aussi accessible aux apprentis via le programme ErasmusPro. Globalement, le programme Erasmus+ devrait permettre à plus de 4 millions de jeunes de profiter, d'ici 2020, d'une expérience de mobilité. La volonté de la commission européenne de s’engager aussi en faveur du développement de la mobilité des apprentis s’est traduite par le lancement « Erasmus Pro », une initiative ayant pour objectif le départ en mobilité longue dans un autre Etat membre. Pour rendre ces mobilités possibles, le Sénat français vient de voter des amendements à la loi Travail pour y inclure des propositions concrètes faites par Jean Arthuis dans un rapport remis à la ministre du travail. Ce rapport préconise notamment de suspendre certaines clauses du contrat de travail d'un apprenti en mobilité - concernant la rémunération et la responsabilité de l’employeur par exemple, qui en serait déchargé pendant le séjour de l’apprenti à l'étranger, contrairement à aujourd'hui. Et dans un futur proche, Erasmus Pro devrait aussi permettre aux jeunes européens de réaliser non seulement une partie, mais aussi l’ensemble de leur formation dans un autre Etat membre. La Fondation INFA, porteur de multiples projets Erasmus+, travaille sur cette nouvelle opportunité en lien avec des entreprises partenaires, afin d'en faire bénéficier ses apprentis.

ErasmusPro – mobilités longues en Europe pour apprentis, nouvelle opportunité à l’INFA

Catégorie : Actu
0
215 views

Réagissez à cet article en laissant un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *