Initiée en 1990, la Semaine du Goût fête cette année sa 28ème édition, du 9 au 14 octobre.

Pour cette occasion, la Fondation INFA Gouvieux organise plusieurs rencontres autour de cet événement, qui chaque année, ravi petits et grands. C’est aussi l’occasion pour les élèves actuellement en formation, de partager leurs savoir-faire et d’initier les plus jeunes à la gastronomie.

> Le goût, une affaire de partage
Cette année, le thème national est la courge. Des enfants issus des écoles de Chantilly seront accueillis le mardi 10 octobre par les élèves en formation hôtellerie restauration et l’équipe pédagogique, pour des ateliers de découvertes et de réalisations culinaires.
Les 24 élèves du Bois Saint-Denis et les 30 élèves de Montessori dégusteront et réaliseront une partie du menu.
Pour la première fois, la Fondation INFA interviendra au sein de deux établissements de l’Oise, pour des sessions d’apprentissage au goût, dispensées par les élèves en BTS Diététique.
Le mardi 10 octobre, ils seront à l’école des Bruyères à Coye-la-Forêt, pour rencontrer 2 classes de 25 élèves autour du sel et du sucre dans l’alimentation.
Le jeudi 12 octobre, le thème du petit déjeuner équilibré sera vu avec 2 classes de 26 et 28 élèves à l’école Jean-Jaurès à Montataire.

> La rencontre des chefs de demain
Les 11 et 12 octobre, les élèves de la Fondation INFA en formation BTS Hôtellerie Restauration 1ère et 2ème années auront le privilège de participer à la 6ème rencontre des chefs de demain à l’École de Paris des Métiers de la Table à Paris. Ce programme mis en place dans le cadre de la Semaine du Goût est à destination des futurs chefs et professionnels de salle. Il rassemblera 400 étudiants et permettra durant 2 jours, de rencontrer les acteurs de la gastronomie française autour d’ateliers et de moments d’échanges. Seront présents, les chefs et professionnels du métier tels que Gérard Cagna, Flora Mikula, Yohan Jossier,…

C’est parti pour la Semaine du Goût à la Fondation INFA Gouvieux !

Catégorie : Actu
0
331 views

Réagissez à cet article en laissant un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *